Guinée-Bissau : la Cédéao veut des sanctions

  • A
  • A
Partagez sur :

La Communauté économique des Etats d'Afrique de l'Ouest (Cédéao) a imposé lundi des sanctions à la Guinée-Bissau après l'échec de discussions avec la junte au pouvoir à Banjul, visant à rétablir l'ordre constitutionnel dans le pays.

"Il s'agit de sanctions ciblées contre les dirigeants de la junte et de sanctions diplomatiques, économiques et financières contre le pays", a dit un responsable de la Cédéao. "Elles sont entrées en vigueur à minuit, la nuit dernière."  La junte, qui s'est emparée du pouvoir le 12 avril, a notamment refusé l'organisation d'élections dans les six mois, comme le demandait l'organisation ouest-africaine, a indiqué la Cédéao.