Ghana : une ministre vénale, limogée

  • A
  • A
Partagez sur :

Le président du Ghana a limogé sa ministre adjointe à la Communication vendredi, après la diffusion d'un enregistrement sonore dans lequel elle déclare vouloir continuer la politique jusqu'à ce qu'elle ait gagné un million de dollars.

Les médias locaux ont obtenus une cassette audio présentée comme étant un enregistrement de Victoria Hammah, l'ex-ministre déléguée à la Communication, dans lequel elle dit ne pas vouloir "quitter la politique avant d'avoir gagné un million de dollars". Elle y critique aussi une autre ministre déléguée. Le ministère de l'Information a annoncé son limogeage sans en donner les raisons, et aucun porte-parole du gouvernement n'a pu être joint.