G8 : les propos de Berlusconi font polémique

  • A
  • A
Partagez sur :

Les déclarations de Silvio Berlusconi à Barack Obama sur la "dictature des juges" en Italie, jeudi en marge du sommet du G8 à Deauville, suscitent embarras et polémique dans la Péninsule à deux jours du second tour d'élections locales délicates pour le "Cavaliere". Le président du Conseil italien a été filmé lors d'une suspension de séance alors qu'il s'approchait du président américain pour se plaindre auprès de lui du harcèlement dont il serait victime de la part des magistrats.

"Nous avons présenté une réforme de la justice qui est pour nous fondamentale. En Italie, nous avons pratiquement une dictature des juges de gauche", a glissé Berlusconi, ignorant apparemment qu'il était filmé, à un Obama passablement médusé. "Il est clair que le président du Conseil a perdu la tête", écrit vendredi le quotidien de gauche La Repubblica. Pierluigi Bersani, numéro un du Parti démocrate, la principale formation de l'opposition, a ironisé sur cette affaire, se demandant si Berlusconi avait demandé une intervention de l'Otan contre les juges italiens.