Fukushima : cellule de crise pour les fuites

  • A
  • A
Partagez sur :

Une nouvelle cellule gouvernementale sur les fuites d'eau radioactive à Fukushima s'est réunie pour la première fois mardi afin de prendre concrètement en charge ce grave problème, a annoncé le porte-parole de l'exécutif.

"Nous allons définir d'ici à la fin de l'année des dispositions concrètes" en faisant appel à des experts japonais et étrangers, a expliqué Yoshihide Suga lors de son point de presse matinal quotidien. "Comme l'a dit le Premier ministre devant le Comité international olympique (CIO), la situation est sous contrôle" et le problème des fuites d'eau doit être résolu, a insisté M. Suga, un peu plus de deux jours après la désignation de Tokyo comme ville hôte des jeux Olympiques 2020.

Sous la tutelle de cette cellule gouvernementale, le ministre de l'Industrie, Toshimitsu Motegi, va prendre la tête d'une équipe spéciale de traitement du problème des fuites et du démantèlement. D'importantes quantités d'eau contaminée sont stockées dans des réservoirs à la fiabilité douteuse ou ont engorgé les sous-sols de la centrale Fukushima Daiichi mise en péril le 11 mars 2011 par un terrible tsunami.