Egypte-troubles : une caserne en feu

, modifié à
  • A
  • A
Partagez sur :

Des manifestants ont mis le feu jeudi à une caserne de pompiers à Suez, à l'est du Caire, après avoir lancé des cocktails molotov sur la police, en réclamant la libération des personnes arrêtées mardi et mercredi. Des accrochages ont opposé jeudi après-midi plusieurs centaines de manifestants aux forces de l'ordre dans cette ville, ainsi qu'à Ismaïliya, une cinquantaine de kilomètres plus au nord sur le canal de Suez.

Les jeunes militants pro-démocratie, inspirés par la révolte tunisienne qui a chassé du pouvoir le président Zine El Abidine Ben Ali, ont appelé à de nouvelles manifestations jeudi et après les prières hebdomadaires de vendredi. Quatre manifestants et deux policiers sont morts et des dizaines de personnes ont été blessées depuis le début des manifestations mardi. Selon un responsable des services de sécurité, "au moins mille personnes ont été arrêtées à travers le pays".