Biens mal acquis: le fils Obiang recherché

  • A
  • A
Partagez sur :

Les juges d'instruction chargés de l'enquête sur les "biens mal acquis" de chefs d'Etat africains ont demandé début mars un mandat d'arrêt contre le fils du président équato-guinéen Teodoro Obiang Nguema, a-t-on appris mardi de source proche de l'enquête.

Le lancement d'un tel mandat est soumis à l'avis du parquet, dont la réponse n'est pas connue, a-t-on précisé, confirmant une information de Charlie Hebdo.  Le gouvernement de Malabo a récemment refusé que le fils du président, Teodoro Nguema Obiang Mangue, par ailleurs ministre de l'Agriculture, réponde à la convocation des juges d'instruction dans cette enquête.