Ben Laden s'inquiétait des victimes "inutiles"

  • A
  • A
Partagez sur :

Oussama ben Laden s'inquiétait des "victimes civiles inutiles" dans la population musulmane provoquées par les attentats perpétrés par Al-Qaïda, dans une lettre de mai 2010 récupérée dans sa résidence d'Abbottabad, au Pakistan, et rendue publique jeudi.

"Nous demandons à chaque émir dans les régions de faire extrêmement attention à contrôler le travail militaire" et "d'annuler d'autres attaques en raison de victimes civiles inutiles possibles", écrit l'ancien chef d'Al-Qaïda dans l'une des 17 lettres publiées par le Combating Terrorism Center de l'académie militaire de West Point.