Bahreïn : le roi réclame une enquête

, modifié à
  • A
  • A
Partagez sur :

Le roi de Bahreïn, cheikh Hamad ben Issa Al Khalifa, a déploré mardi la mort de deux manifestants chiites lors de protestations antigouvernementales et annoncé la formation d'une commission d'enquête ministérielle. Dans un discours télévisé au ton conciliant, le souverain a exprimé son regret pour "la mort de deux de nos chers fils", tués lors de la dispersion de manifestations lundi et mardi.

"Que tout le monde sache que nous avons chargé le vice-Premier ministre Jawad ben Salem al-Aarid", lui-même chiite, "de former une commission spéciale pour déterminer les raisons qui ont mené à ces incidents regrettables et que notre premier souci est la sécurité du pays et des citoyens", a-t-il ajouté.