Afghanistan : un bombardement de l'Otan tue 5 civils

  • A
  • A
Partagez sur :

Cinq civils afghans, dont trois enfants, ont été tués dans la nuit de vendredi à samedi par une frappe aérienne de l'Otan dans la province de Nangarhar, dans l'est de l'Afghanistan, ont affirmé à l'AFP des responsables locaux. L'Otan a de son côté indiqué qu'une "enquête était en cours", mais n'avoir connaissance à ce stade d'aucune victime civile.
"Les forces de la coalition et l'armée afghane ont riposté à une attaque en menant une frappe de précision contre des insurgés", a précisé à l'AFP, Will Griffin, un porte-parole de l'Otan.
Les victimes ont été enterrées samedi matin dans la banlieue de Jalalabad et une foule de plusieurs dizaines de personnes, aux visages crispés par la colère et la tristesse, a assisté à une prière en leur hommage, a constaté un photographe de l'AFP.