Af.Sud : le site web de la police piraté

  • A
  • A
Partagez sur :

Des pirates informatiques ont déjoué les protections du site internet de la police sud-africaine la semaine dernière et ont eu accès aux informations fournies par des dénonciateurs de méfaits, a révélé mercredi l'agence gouvernementale chargée des systèmes informatiques. L'Agence nationale pour les technologies de l'information a reconnu que les pirates avaient eu accès aux informations postées par quelques 15.000 dénonciateurs et plaignants. "La plupart de ces informations avaient été soumises anonymement", a indiqué le responsable des sites gouvernementaux Daniel Mashao à l'agence Sapa.

"Nous sommes inquiets car il y a des informations où les gens ont donné davantage de détails pour dire +je sais ça et ça+", a-t-il ajouté, reconnaissant que de tels renseignements auraient dû être routés sur un site plus sûr. Selon des médias locaux, certains de ces détails incluent numéros de téléphone, numéros de carte d'identité et adresses e-mail, des renseignements fournis entre 2005 et 2013. Un tweeter nommé @DomainerAnon a revendiqué cette action, rappelant que la police sud-africaine avait abattu 34 grévistes à la mine de platine de Marikana (nord) le 16 août 2012.