80 ans de prison requis contre Charles Taylor

  • A
  • A
Partagez sur :

Le parquet a requis une peine de 80 ans de prison contre l'ancien président libérien Charles Taylor, reconnu coupable la semaine dernière de crimes de guerre et de crimes contre l'humanité en Sierra Leone par le tribunal spécial chargé de juger les responsables des atrocités commises durant la guerre civile dans ce pays.

Dans un document remis aux juges du tribunal de La Haye, le parquet précise que la fonction de chef d'Etat qu'occupait Taylor à l'époque ainsi que la durée sur laquelle les crimes se sont étendus sont autant de circonstances aggravantes qui doivent entraîner une lourde peine de prison. Les juges devraient prononcer leur verdict à la fin du mois.