11-Septembre : une victime identifiée presque 18 ans après les attentats

  • A
  • A
Le 11 septembre 2001, deux avions sont entrés en collision avec les tours jumelles du World Trade Center, tuant 2.753 personnes.
Le 11 septembre 2001, deux avions sont entrés en collision avec les tours jumelles du World Trade Center, tuant 2.753 personnes. © HENNY RAY ABRAMS / AFP
Partagez sur :
Pratiquement 18 ans après les attentats du Wolrd Trade Center, une victime vient d'être identifiée grâce à des tests ADN pratiqués sur des restes découvert en 2013.

Une autre victime du 11-Septembre a enfin retrouvé son nom. C'est ce qu'a annoncé le bureau d'examen médical New-York lundi, presque 18 ans après les attaques contre les deux tours du World Trade Center, rapporte BFMTV.

Portée disparue depuis les événements du 11 septembre 2001, la victime a pu être identifiée grâce à des tests ADN pratiqués sur des restes découvert en 2013. D'après l'agence de presse AP, qui a révélé l'information, l'identité de la victime est gardée secrète. La dernière identification d'une victime du 11-Septembre remonte à juillet 2018, il s'agissait de Scott Michael Johnson, un analyste financier de 26 ans.

40% des personnes portées disparues doivent encore être identifiées

Les membres du bureau d'examen médical de New York précisent à l'AP que 40% des 2.753 des victimes portées disparues World Trade Center doivent encore être identifiées, soit 1.110 personnes. Le 11 septembre 2001, deux avions sont entrés en collision avec les tours jumelles du World Trade Center, qui se sont effondrées au bout de quelques dizaines de minutes. Les appareils avaient été détournés par deux équipes de pirates membres d'Al-Qaïda.