Los Angeles : 100.000 personnes évacuées et deux morts suites à des incendies

  • A
  • A
© MARIO TAMA / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / AFP
Partagez sur :
Depuis vendredi, le sud de la Californie est en proie à d'importants incendies qui ont fait deux morts et forcé plus de 100.000 personnes à fuir. Les autorités ont annoncé qu'il leur faudra au moins jusqu'à dimanche pour venir à bout des flammes.

Le sud de la Californie, et notamment la région de Los Angeles, étaient la proie depuis vendredi d'importants incendies qui ont fait deux morts et forcé plus de 100.000 personnes à fuir, alors que les pompiers préviennent qu'il leur faudra au moins jusqu'à dimanche pour en venir à bout.

Le feu le plus important, celui de Saddleridge, dans la vallée de San Fernando, à une trentaine de kilomètres seulement du centre de Los Angeles, avait commencé tard jeudi soir et, avivé par des vents violents, est très vite devenu incontrôlable. Vendredi soir, il avait consumé plus de 3.000 hectares et détruit au moins 31 bâtiments, et continuait à embraser quelque 300 hectares par heure, selon les pompiers.

Seulement 13% de l'incendie sous contrôle

En dépit des forces engagées - un millier de pompiers aidés d'hélicoptères et d'avions lâchant sur le brasier de l'eau et des produits retardateurs de feu - seulement 13% de l'incendie était sous contrôle. Dans cette région qui fait partie de la grande banlieue de Los Angeles, les autorités ont donné ordre à plus de 100.000 personnes de quitter leurs logements, potentiellement menacés par l'incendie.

"C'est un feu très dynamique. N'attendez pas pour partir", a expliqué aux habitants le chef des pompiers de la métropole de Los Angeles, Ralph Terrazas. "Préparez-vous à ce que cela dure aujourd'hui, demain et dimanche", a mis en garde le chef de la police locale M. Moore, qui a déployé 250 agents pour faire appliquer la mesure.