Pain au chocolat ou chocolatine ? Les Français mettent fin au débat

  • A
  • A
L’appellation "chocolatine" n’est arrivée en tête des suffrages qu'en Aquitaine. © JOEL SAGET / AFP
Partagez sur :

Les résultats sont sans appels : dans un sondage réalisé par l'Ifop, 84% des Français préfèrent parler de "pain au chocolat".

Au pays de la gastronomie et du croissant, c’est une question de fond : doit-on dire "pain au chocolat" ou "chocolatine" ? Un sondage réalisé par l’Ifop* pour la Fédération des entreprises de la boulangerie semble devoir mettre fin au débat, puisque 84% des Français interrogés désigne la viennoiserie constituée de pâte feuilleté, enroulée autour de deux barres de chocolat, comme… un "pain au chocolat". Le terme "chocolatine", plutôt privilégié dans une partie du Sud-Ouest, n’est mis en avant que par 16% des sondés.

Quelques irréductibles. Dans le détail, l’enquête trahit d’ailleurs ce fort clivage entre le Sud-Ouest et le reste de l’Hexagone, puisque 63% des Aquitains et 47% des Occitans mangent au petit déjeuner et au goûter une "chocolatine". Dans les autres régions, plus de 90% de Français préfèrent parler de "pain au chocolat".

"Vive la chocolatine libre d'Occitanie !" Les résultats de cette enquête ont notamment été salués, non sans ironie, par Guillaume Gomez, le chef de l’Elysée. "16%??? Mais ça augmente", a-t-il taclé sur Twitter. Récemment, il avait blagué sur le sujet la présidente de la région Occitanie, Carole Delga, en marge de leur rencontre dans les allées du Salon de l’Agriculture. "On a également échangé sur le pain au chocolat!", avait-il réagi sur Twitter. Et la présidente de région de poster dans la foulée : "C'est quoi cette histoire de pain avec du chocolat ?!? Vive la chocolatine libre d'Occitanie !"

*Etude de l’Ifop réalisée par questionnaire auto-administré en ligne du 28 au 1er mars 2019, auprès d’un échantillon de 1009 personnes, représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus.