Un détenu se suicide à la maison d'arrêt de Nice

, modifié à
  • A
  • A
Quatre détenus se sont suicidés dans la maison d'arrêt de Nice en 2018. Photo d'illustration.
Quatre détenus se sont suicidés dans la maison d'arrêt de Nice en 2018. Photo d'illustration. © SEBASTIEN BOZON / AFP
Partagez sur :
Un détenu, en détention provisoire depuis un an, a été retrouvé samedi pendu à l'aide de ses draps. 

Un détenu de la maison d'arrêt de Nice a été retrouvé pendu à l'aide de ses draps dans sa cellule samedi, a-t-on appris auprès du parquet lundi.

Un ancien SDF mis en cause pour des actes de torture. "C'est quelqu'un qui présentait des signes de troubles et un risque identifié de suicide qui devait faire l'objet d'une surveillance", a déclaré le procureur Jean-Michel Prêtre.

Le jeune homme, un ancien SDF mis en cause pour des actes de torture et de barbarie à l'encontre d'une personne qui l'avait hébergé à Beausoleil, était en détention provisoire depuis un an. Il a mis fin à ses jours pendant que son codétenu était à la promenade.

Quatre suicides de détenus dans l'établissement en 2018. Longtemps la plus surpeuplée de la région Provence-Alpes-Côte d'Azur, avec un taux d'occupation de 190%, la prison de Nice a vu sa situation s'améliorer début 2018 avec un effectif de 550 détenus en moyenne pour 363 places (151%), selon la direction. Quatre détenus se sont suicidés l'an dernier à la maison d'arrêt de Nice, comme en 2017.