Un ami de Brice, le policier tué lors de l'attaque de la préfecture de police de Paris : "Je n’ai pas imaginé une seconde que Brice était policier, il portait un masque..."

, modifié à
  • A
  • A
Voir la vidéo sur Dailymotion
Partagez sur :
Trois policiers (deux hommes et une femme) et un agent administratif sont morts dans l’attaque qui a frappé la préfecture de police jeudi 3 octobre. Un ami de Brice raconte en exclusivité pour Europe 1 ses liens avec le policier tué.
EXCLUSIF

Quatre jours après l'attaque à la préfecture de police de Paris, un ami de Brice, l'une des quatre victimes, témoigne pour la première fois sur Europe 1. Julien connaissait Brice depuis presque vingt ans. Tous les deux ont suivi des études dans une école de théâtre. Les amis ont réalisé des courts métrages ensemble. Ils se sont éloignés il y a quelques années, chacun suivant son chemin, mais s'appelaient de temps en temps et échangeaient sur Facebook. Leur dernier appel remonte à il y a deux semaines. Durant ces appels, Brice ne se confiait pas sur sa vie professionnelle.

"Je n’ai pas imaginé une seconde que Brice était policier. C’est quelqu’un avec qui j’ai passé des soirées interminables mais c’était quelqu’un qui avait un masque en permanence. C’est une réalité, il ne parlait pas réellement de ses problèmes familiaux, de la mort de son père. On avait l’impression que tout allait très bien pour lui. Pour moi il travaillait dans la production ou le montage de films. Il y a encore sur Facebook des posts où il relaye des événements pour lesquels je pensais qu’il travaillait. Je sais qu’il faisait du montage pour des événements gays. Il était très discret sur son parcours professionnel. Il est policier pour les uns, fêtards pour les autres, roi de la nuit pour d’autres encore. Il avait tendance à segmenter et là il a bien segmenté puisqu’on ne savait même pas qu’il était policier".

Europe 1
Par Yasmina Kattou, édité par Maxime Dewilder

Les + lus