Toulouse : une femme séquestrée par son mari pendant 20 jours

  • A
  • A
La police a été prévenue par un proche de la famille.
La police a été prévenue par un proche de la famille. © IROZ GAIZKA / AFP
Partagez sur :
Le mari, placé en détention provisoire, exerçait une emprise psychologique très forte sur sa femme, qui n'avait pas le droit de sortir seule.

Une femme de 27, séquestrée par son mari dans leur appartement, à Toulouse, pendant une vingtaine de jours, a été libérée par la police, rapporte France Bleu samedi. Un proche de la famille qui s'inquiétait de ne plus voir la jeune femme a donné l'alerte, permettant l'intervention des forces de l'ordre et l'interpellation du mari, placé en détention provisoire.

Emprise psychologique totale. Les policiers de la Sûreté départementale sont intervenus mercredi et ont aperçu la femme sur le balcon. Elle leur a indiqué être enfermée chez elle avec ses cinq enfants, âgés de dix mois à huit ans. Grâce à l'intervention d'un serrurier, les forces de l'ordre entrent dans l'appartement, situé dans le quartier de Purpan et apprennent de la mère de famille qu'elle est retenue chez elle depuis une vingtaine de jours : son mari ferme la porte à clé derrière lui quand il part travailler le matin.

Dans l'appartement, les policiers trouvent également des produits de beauté et du matériel informatiques stockés dans des valises, peut-être volés. Ils se rendent alors sur le lieu de travail du mari pour l'interpeller. Âgé de 32 ans, il est connu des services de police pour des faits de violence. D'après France Bleu, l'homme exerçait depuis plusieurs années une emprise psychologique très forte sur sa femme et lui interdisait de sortir seule. Il passait inaperçu aux yeux de la communauté en l'emmenant avec elle le matin pour accompagner les enfants à l'école dans l'année ou pour faire les courses, avant de la ramener chez eux systématiquement. Il a été placé en détention provisoire en attendant son procès.