Spectaculaire incendie dans un entrepôt de pneus à Valence

  • A
  • A
L'incendie s'est déclaré vers 9 heures dans un bâtiment de l'entrepôt Allo Pneus, au sud de Valence (Image d'illustration)
L'incendie s'est déclaré vers 9 heures dans un bâtiment de l'entrepôt Allo Pneus, au sud de Valence (Image d'illustration) © AFP
Partagez sur :
Un impressionnant nuage de fumée noire s'est élevé vendredi matin au-dessus d'un entrepôt de pneus, au sud de Valence. L'incendie, qui n'a pas fait de blessés, a été circonscrit en fin d'après-mdi.

Un incendie spectaculaire a ravagé vendredi un entrepôt de pneus au sud de Valence, entraînant l'évacuation de 72 personnes, mais sans faire de blessés, selon les pompiers.

Le feu circonscrit après plusieurs heures. L'incendie, qui s'est déclaré vers 9 heures dans un bâtiment de l'entrepôt Allo Pneus, était "maîtrisé" à 17h30, a indiqué à l'AFP la préfecture de la Drôme. Quelque 60.000 pneus y étaient stockés dans ce site ouvert en septembre 2017, mais on ignore encore le bilan du sinistre. "Il n'y a pas eu de pollution et tout risque de propagation est écarté", a précisé la préfecture qui a désactivé son Centre opérationnel départemental (COD).

Par précaution, "laver et éplucher les fruits et légumes". Quelque 200 pompiers de la Drôme et des départements voisins restaient toutefois toujours sur le terrain jusqu'à l'extinction totale du sinistre, qui devrait "prendre plusieurs heures". "Un travail de mesures de l'impact sur les produits végétaux des retombées de suies issues des fumées est en cours", souligne la préfecture. Dans "l'attente des résultats, et par simple précaution et mesures d'hygiène courante", elle recommande de "laver et éplucher les fruits et légumes avant consommation".

Un important nuage de fumée. L'incendie avait provoqué un impressionnant nuage de fumée noire, visible à des kilomètres à la ronde. "Même si ces fumées ne présentent pas de danger vital, leur forte charge en suies amène à conseiller aux populations d'éviter de s'exposer à leur dégagement", selon la préfecture. La police de Valence a été chargée de l'enquête.