Nantes : des violences urbaines après la mort d'un jeune, tué par la police lors d'un contrôle

, modifié à
  • A
  • A
Partagez sur :

Un jeune homme est mort mardi soir après avoir été touché par balle par un policier lors d'un contrôle, provoquant la colère dans le quartier du Breil.

Le calme est revenu peu après 1h00 du matin à Nantes. Un jeune d'une vingtaine d'années est mort mardi soir après avoir été touché par balle par un policier lors d'un contrôle. Sa mort a provoqué une vague de violences dans le quartier du Breil où ont eu lieu les faits, ont indiqué des sources concordantes.

Voitures incendiées. Des heurts ont opposé des policiers et des jeunes armés de cocktails Molotov pendant plusieurs heures, selon une source policière qui précise que des voitures ont été incendiées et un centre commercial a été en partie ravagé par les flammes.

Une enquête ouverte. "Le SRPJ de Nantes et l'Inspection générale de la police nationale sont saisies de l'enquête afin de préciser la commission des faits et déterminer dans quelles circonstances le policier a été amené à faire usage de son arme", a préciséle procureur de la République de Nantes Pierre Sennès. Selon le procureur, la situation était mardi soir "très agitée" et "très confuse" dans le quartier du Breil.

Touché à la carotide. Selon des sources policières, le jeune a été blessé lors d'un contrôle de police, alors qu'il était à bord d'un véhicule : il aurait "refusé d'obtempérer" avant de "reculer intentionnellement" vers un fonctionnaire de police qui a fait usage de son arme. Le jeune aurait été touché à la carotide et serait décédé à son arrivée à l'hôpital.

Des renforts policiers étaient attendus dans le quartier du Breil qui était placé en dispositif de sécurité renforcé après la découverte d'un blessé par balle la semaine dernière avec suspicion de l'usage d'une arme de guerre, selon une source proche du dossier.