Les Lilas : un adolescent mortellement poignardé, trois collégiens en garde à vue

, modifié à
  • A
  • A
Partagez sur :
Un adolescent de 15 ans a été mortellement poignardé vendredi aux Lilas pendant un cours d'EPS. Trois mineurs ont été placés en garde à vue. 

Un jeune garçon âgé de 15 ans a été mortellement poignardé vendredi en fin de matinée aux Lilas, en Seine-Saint-Denis. La victime a été grièvement blessé à l’arme blanche pendant un cours d'EPS, au stade municipal Jean-Jaurès. L'adolescent est décédé des suites de ses blessures.

"Conflit entre deux individus"

L'agression, qui semble s'être produite sur fond de rixe entre quartiers rivaux, s'est déroulée vers 11 heures, sous les yeux d'autres élèves, à l'intérieur du stade municipal des Lilas où se tenaient des cours d'EPS pour les élèves du collège Marie-Curie et ceux du lycée voisin de Paul-Robert. 

"On ignore combien d'élèves ont été témoins", explique une source proche du dossier. "Tout le monde était triste, toute le monde pleurait", raconte Anna, une élève de quatrième au micro d'Europe 1. "Des gens ont vu la scène en rentrant de sport, ça les a un peu choqués."

La victime, scolarisée non pas aux Lilas mais dans un lycée d'Aubervilliers, et qui ne participait pas au cours d'EPS, se serait interposée au cours d'un "conflit entre deux individus de deux groupes opposés" et n'était pas la cible initiale. Le jeune homme était en arrêt cardio-respiratoire à l'arrivée des secours, qui ne sont pas parvenus à le réanimer après l'agression. Son autopsie aura lieu samedi matin.

Trois mineurs en garde à vue

Un premier mineur, blessé au visage par un coup de couteau, a été interpellé sur les lieux de l'agression et placé en garde à vue. Deux autres mineurs ont par la suite été arrêtés aux Lilas, avant d'être eux aussi placés en garde à vue, soupçonnés d'être les coauteurs. Ils sont tous les trois âgés de 14 à 15 ans. 

L'enquête a été confiée à la police judiciaire de Seine-Saint-Denis. L'Académie de Créteil, dont dépend la Seine-Saint-Denis, "a déployé les pôles médico-psychologiques au stade, au collège Marie-Curie ainsi qu'au lycée Paul-Robert".

Europe 1
Par Europe1.fr avec Jean-Jacques Héry, Guillaume Biet et AFP

Les + lus