Enfants fauchés à Lorient : le chauffard avait écrit une lettre aux médias

, modifié à
  • A
  • A
Le chauffard de Lorient a été interpellé et mis en examen.
Le chauffard de Lorient a été interpellé et mis en examen. © Capture d'écran Twitter
Partagez sur :
Selon "Ouest-France", l'homme interpellé mardi et mis en examen pour homicide involontaire a écrit avoir fui "parce qu'il avait peur".

Le chauffard de Lorient a-t-il été tenté de prendre la parole publiquement ? Selon Ouest-France, le jeune homme de 20 ans arrêté mardi dans un hôtel de Lanester, dans le Morbihan, et mis en examen pour homicide involontaire et blessures involontaires aggravés, avait écrit une lettre destinée aux médias.

"Je ne suis pas un tueur"

Le suspect, qui a reconnu "être à l'origine des accidents" après neuf jours de cavale, "avait écrit aux médias une lettre qu'il ne leur a jamais envoyée", écrit le quotidien régional. Dans cette lettre, il y explique avoir "fui parce qu'il avait peur". "Je ne suis pas un tueur", y martèle-t-il. 

Pendant sa fuite, le jeune homme aurait "peu dormi et mangé", explique à Ouest-France son avocate Aurélie Le Goff. "Il a même vomi et beaucoup pleuré", décrit-elle. Cet homme de 20 ans, recherché pour avoir tué un enfant de neuf ans et grièvement blessé son cousin de sept ans, a également été mis en examen pour refus d'obtempérer aggravé, conduite sans permis, conduite sans assurance et délit de fuite, encourant une peine de dix ans. Il a été placé en détention provisoire.

Les + lus