Conducteur de train, Sébastien a évité un suicide : "Cette personne mérite de vivre"

, modifié à
  • A
  • A
RER Train SCNF 1:12
Sébastien est parvenu à s'arrêter à temps devant la jeune femme qui tentait de se suicider. © Christophe ARCHAMBAULT / AFP
Partagez sur :
Mardi soir, Sébastien est parvenu à éviter le suicide d'une jeune femme qui se trouvait sur les voies, en s'arrêtant à deux mètres d'elle. Le conducteur de train raconte jeudi au micro d'Europe 1 comment il a vécu cet événement et pourquoi il veut y voir un signe de bienveillance durant cette période.
TÉMOIGNAGE

Mardi soir, un conducteur de train de l'agglomération parisienne a réussi à éviter de justesse le suicide d'une personne qui se trouvait sur les voies, à La Défense. Il s'agit d'un risque fréquent : il y a près de 300 morts chaque année sur les rails en France. Autant d'accidents traumatisants pour ces professionnels, qui peuvent être durablement choqués par ce que la SNCF ou la RATP peuvent appeler "accident grave de voyageur". Heureusement, l'histoire de Sébastien se termine bien. L'homme se confie jeudi au micro d'Europe 1.

"Ne pas rester là-dessus"

"À La Défense, je me suis aperçu qu'il y avait une masse sombre et j'ai vu que c'était une personne qui était au milieu des voies. J'avais la main sur le frein et j'ai sifflé. Ensuite, le train s'est arrêté à deux mètres. On a vraiment évité le pire", retrace le conducteur, qui se souvient des pleurs de la jeune femme. "Elle était vraiment très en souffrance."

" J'arriverai peut-être un petit peu moins vite sur cette dalle de La Défense "

Dans ce métier, les incidents de ce genre sont très fréquents. "J'ai plein de collègues à qui c'est arrivé. Malheureusement, l'issue a été plus fatale. C'est très, très traumatisant", assure Sébastien, qui a malgré tout "continué [sa] journée de service" après cet incident. "On m'a demandé si je voulais conduire, j'ai dit oui. Je ne voulais pas arrêter parce que je ne voulais pas rester là-dessus. Forcément, quand je vais arriver sur cette dalle de La Défense, j'y penserai. J'arriverai peut-être un petit peu moins vite", anticipe-t-il.

Message d'espoir

Conscient d'avoir échappé à un événement dramatique, le conducteur de train tente de rester positif vis-à-vis de cet incident, très commenté sur les réseaux sociaux. "Cette personne, elle mérite de vivre. Je suis fier de moi d'avoir pu faire en sorte qu'elle continue et je suis très content des réactions qu'il y a eu sur Twitter."

"Il y a même une personne qui m'a contacté pour proposer de l'héberger et de la nourrir à la campagne et faire en sorte qu'elle reparte du bon pied", poursuit Sébastien. "Dans le contexte actuel, c'est une sorte de message d'espoir. Peut-être que je la rencontrerai dans la rue, dans un ou deux ans, et qu'elle me remerciera peut-être parce qu'elle aura trouvé son bonheur." La morale de cette histoire, selon le conducteur ? Dans la vie, "on peut rebondir".