Avalanche à Entraunes dans les Alpes-Maritimes : au moins quatre morts

, modifié à
  • A
  • A
L'avalanche a fait au moins trois morts, à Entraunes, dans les Alpes-Maritimes. Photo d'illustration.
L'avalanche a fait au moins trois morts, à Entraunes, dans les Alpes-Maritimes. Photo d'illustration. © JEAN-PIERRE CLATOT / AFP
Partagez sur :
Selon le préfet des Alpes-Maritimes, l'avalanche, aux portes du parc national du Mercantour, a emporté des skieurs de randonnée. 

Une avalanche à Entraunes, dans les Alpes-Maritimes, hors du domaine skiable, a fait vendredi au moins quatre morts, un blessé et un disparu, a indiqué la gendarmerie nationale dans un tweet. Selon le préfet des Alpes-Maritimes Georges-François Leclerc qui évoque "plusieurs morts", l'avalanche, aux portes du parc national du Mercantour, a emporté des skieurs de randonnée. Une opération de secours associant CRS, gendarmes et pompiers est en cours.

En déplacement à Nice, le Premier ministre Édouard Philippe a déclaré qu'un "certain nombre de victimes et de disparus sont en train d'être recherchés". 

Seize personnes mortes depuis le début de la saison. Cette avalanche est la plus meurtrière de l'hiver en France, après l'avalanche dans les Hautes-Pyrénées le 15 février qui avait tué 3 skieurs. Depuis le début de la saison en novembre, 16 personnes sont mortes dans des avalanches et 11 ont été blessées. Aucune avalanche meurtrière n'avait eu lieu cette saison dans les Alpes-Maritimes. Le département, et spécifiquement l'arrière-pays niçois, a connu de fortes chutes de neige depuis le début de la semaine.

Une enquête ouverte pour homicides involontaires. Vendredi soir, une enquête a été ouverte pour homicides involontaires et blessures involontaires, a annoncé le procureur de la République de Nice. Le guide qui était parti avec cinq clients et qui est sorti sain et sauf de l'avalanche, "sera placé en garde à vue", a ajouté le procureur Jean-Michel Prêtre qui devait se rendre sur place dans la soirée. La sixième personne, une femme, a été retrouvée vivante mais blessée.