Aubervilliers : 22 blessés dont cinq enfants en "urgence absolue" dans un incendie

, modifié à
  • A
  • A
Partagez sur :
Un important incendie s'est déclaré dimanche soir dans le quartier du Landy à Aubervilliers. Le bilan est lourd : 22 blessés dont cinq enfants dans un état grave.

Un incendie de grande ampleur s'est déclenché dimanche soir à Aubervilliers, en Seine-Saint-Denis, faisant 22 blessés, selon les informations recueillies par Europe 1 auprès des pompiers. Outre 15 blessés légers, sept personnes, dont cinq enfants, sont dans un état d'urgence absolue pour de graves brûlures, ont-ils indiqué. Parmi ces sept blessés figurent également une femme particulièrement touchée et dont le pronostic vital était engagé dimanche soir, a-t-on appris auprès de la Brigade des sapeurs-pompiers de Paris (BSPP). Une autre habitante a fait une crise cardiaque mais a pu être sauvée, a-t-on appris auprès de la préfecture.

Des policiers et des pompiers intoxiqués. L'incendie s'est déclaré vers 19h sous les combles d'un immeuble assez ancien, de deux étages, de la rue du Landy, non loin de la mairie, et a nécessité l'intervention d'une centaine de pompiers. Une vingtaine de personnes ont pu être sauvées des flammes, ont précisé les pompiers de Paris sur Twitter. Selon une source policière, des occupants du logement sont passés par les fenêtres pour échapper aux flammes et aux fumées et certains se sont réfugiés sur le toit.

Les pompiers, aidés par une quarantaine de camions, sont parvenus à maîtriser les flammes à 19h30 et à circonscrire totalement le sinistre aux alentours de 21 heures, ont-ils précisé. Dix policiers, arrivés avant les pompiers, ont été intoxiqués en évacuant les habitants. Des pompiers ont également été intoxiqués au cours de l'intervention. Les causes de l'incendie restaient encore indéterminées et des membres de la police scientifique étaient dimanche soir à pied d'oeuvre sur les lieux pour effectuer de premiers relevés, a-t-on appris auprès des pompiers.

Deuxième incendie en un mois. Le 26 juillet, une mère et ses trois enfants avaient trouvé la mort dans l'incendie de leur appartement d'Aubervilliers. Le feu avait été déclenché par un enfant de dix ans, mis en examen depuis pour incendie volontaire ayant entraîné la mort. Pénalement pas responsable en raison de son âge, il avait été contraint à une mesure d'éloignement de la commune.