Alpes-Maritimes : le fugitif soupçonné d'un féminicide retrouvé mort

, modifié à
  • A
  • A
Marc Floris, le fugitif soupçonné d'un féminicide traqué par les gendarmes d'élites dans le village de Gréolières, dans les Alpes-Maritimes, a été retrouvé mort.
Marc Floris, le fugitif soupçonné d'un féminicide traqué par les gendarmes d'élites dans le village de Gréolières, dans les Alpes-Maritimes, a été retrouvé mort. © Nicolas TUCAT / AFP
Partagez sur :
Marc Floris a été retrouvé mort à proximité de son domicile à Gréolières. Le trentenaire était recherché depuis dimanche, après la découverte à l'aube du corps d'une femme de 32 ans, tuée par balle, devant le portail de sa résidence au Plan-de-La-Tour, au-dessus du golfe de Saint-Tropez. 

Marc Floris, le fugitif soupçonné d'un féminicide traqué par les gendarmes d'élites dans le village de Gréolières, dans les Alpes-Maritimes, a finalement été retrouvé mort à proximité de son domicile. Il se serait suicidé avec une arme à feu. Le trentenaire était recherché depuis dimanche, après la découverte à l'aube du corps d'une femme de 32 ans, tuée par balle, devant le portail de sa résidence au Plan-de-La-Tour, au-dessus du golfe de Saint-Tropez.

Identifié par les enregistrements des caméras de vidéosurveillance de la résidence et l'analyse technique du téléphone de la victime, ce salarié d'une entreprise de travaux-publics dans les Alpes-Maritimes avait pris la fuite vers Gréolières, le village de ses parents. Il était inconnu de la justice et semble avoir "été pris d'un coup de folie meurtrier, dramatique", a indiqué lundi le commandant du groupement de gendarmerie des Alpes-Maritimes Nasser Boualam.

D'importantes recherches

Durant la nuit de lundi à mardi les recherches ont été maintenues, avec notamment des chiens et des moyens aériens équipés de caméras thermiques. Pour ces recherches, d'importants moyens ont été déployés: des unités du GIGN d'Orange (Vaucluse) et Paris, des moyens aériens, notamment des hélicoptères, afin de déposer des hommes au plus près des sites à quadriller, et des équipes cynophiles, dont des Saint-Hubert, race à l'odorat particulièrement développé.