Alpes-de-Haute-Provence : une gare détruite par un incendie criminel

, modifié à
  • A
  • A
La partie "voyageurs" de la gare de Château-Arnoux-Saint-Auban a été ravagée par un incendie d'origine criminelle.
La partie "voyageurs" de la gare de Château-Arnoux-Saint-Auban a été ravagée par un incendie d'origine criminelle. © AFP
Partagez sur :
La gare de Château-Arnoux-Saint-Auban, dans les Alpes-de-Haute-Provence, a été en partie détruite par un incendie d'origine criminelle dans la nuit de mardi à mercredi. Un homme a été interpellé à proximité de la gare.

La gare de Château-Arnoux-Saint-Auban, dans les Alpes-de-Haute-Provence, a été détruite par un incendie d'origine criminelle dans la nuit de mardi à mercredi, a annoncé mercredi la SNCF qui a déposé plainte. Un homme de 33 ans a été interpellé et placé en garde à vue, a indiqué une source proche de l'enquête.

Un homme interpellé. Dans la nuit de mardi à mercredi, vers 0h15, les gendarmes ont aperçu un véhicule devant la gare en flammes et fermée au public à ce moment-là. À l'intérieur de la voiture, les militaires ont découvert divers objets provenant de vols commis dans la gare et dans d'autres véhicules. La brigade de gendarmerie de Digne-les-Bains, ans les Alpes-de-haute-Provence, a été chargée de l'enquête. Plus de 30 pompiers et une quinzaine de véhicules de secours ont été dépêchés pour maîtriser l'incendie, a précisé la préfecture des Alpes-de-Haute-Provence dans un communiqué.

Le trafic ferroviaire perturbé. Selon la SNCF, la partie voyageur du bâtiment et les installations de sécurité sont dévastées et le trafic des trains a été interrompu entre Manosque et Gap, dans les Hautes-Alpes. Une "substitution routière" avait été mise en place par la SNCF pour assurer la liaison entre les deux villes, selon la préfecture.

Les + lus