Nu sous sa jupe, il est accusé d'exhibition

, modifié à
  • A
  • A
Partagez sur :

L'homme a été relaxé au tribunal de Quimper où il comparaissait pour exhibition, rapporte Ouest-France. Il y a un an, le septuagénaire a été arrêté à la pointe de Pen-Hir, à Camaret-sur-Mer (Finistère) suite au coup de fil d'une dame. Elle signale à la mairie q'un homme se balade en jupe et sans sous-vêtement, tel un Ecossais en kilt. 

A la barre, l'homme ne s'est pas laissé démonter et a justifié sa tenue : il avait "chaud". Et quand à l'exhibition, rien ne le prouve. Le procureur, l’avocat et même la présidente ont été obligés de relever qu'il n'y avait pas d'infraction.

Un septuagénaire comparaissait, ce mercredi, au tribunal de Quimper pour exhibition à la pointe de Pen-Hir, à Camaret-sur-Mer (Finistère).

Il est 16 h, le 27 septembre 2012 sur la pointe de Pen-Hir. Une dame appelle la mairie signalant qu’un homme se promène… en jupe et sans sous-vêtement.

Ce mercredi, à la barre, plus d’un an après les faits, l’homme comparait pour exhibition. Il nie totalement. L’homme explique que s’il portait une jupe et n’avait pas de sous-vêtement, c’est parce qu’il avait "chaud". Le procureur, l’avocat et même la présidente relèveront qu’il n’y a pas d’infraction.

Dans cette affaire, l’auteur du coup de téléphone n’a jamais été entendu par les enquêteurs pour savoir si le prévenu portait ou pas des sous-vêtements.

L’homme a été relaxé.

Les + lus