Militaire poignardé : une agression "lâche"

  • A
  • A
Partagez sur :

Les ministres de l'Intérieur et de la Défense, Manuel Valls et Jean-Yves Le Drian, ont condamné samedi soir l'agression à l'arme blanche dont a été victime un militaire en mission Vigipirate dans le quartier d'affaires de La Défense, dont les jours ne sont pas en danger.

Peu avant 21h00, Jean-Yves Le Drian était attendu à l'hôpital Percy de Clamart dans les Hauts-de-Seine où le militaire a été hospitalisé. Le ministre devait faire une déclaration à la presse à sa sortie, selon son entourage. Dans un communiqué conjoint, ils "condamnent avec la plus grande fermeté la lâche agression dont a été victime un militaire en fin d'après-midi dans le quartier de la Défense, près de Paris".

Le militaire, âgé de 23 ans, "effectuait une patrouille mixte composée de militaires et de policiers dans le cadre de la mission Vigipirate, essentielle à la protection des Français et à la surveillance des sites sensibles", disent-ils."A cette heure, le militaire est hospitalisé et mis hors de danger", ajoutent-ils, témoignant "leur solidarité aux collègues du jeune homme qui assurent au quotidien la sécurité de la France et des Français".

Les + lus