Isère : un détenu se suicide

  • A
  • A
Partagez sur :

Un détenu de 29 ans s'est suicidé dans la nuit de samedi à dimanche en se pendant au radiateur de sa cellule de la prison de Saint-Quentin-Fallavier (Isère), a-t-on appris mardi auprès du parquet de Vienne, confirmant une information du Dauphiné Libéré.

L'homme, qui purgeait deux peines pour homicide involontaire et viol avec violence et était libérable en 2016, "avait déjà tenté de se suicider l'été dernier par absorption médicamenteuse", a indiqué à l'AFP Matthieu Bourrette, procureur de la République de Vienne.

L'administration pénitentiaire l'avait alors placé sous surveillance, une mesure qui avait été levée en novembre 2011. L'homme a laissé un mot pour expliquer son geste. "Il était dans une situation familiale très compliquée. Son fils était dans le coma depuis au moins un an suite à une noyade. Il voulait aller le voir plus souvent", a indiqué Matthieu Bourrette.

Le détenu, qui ne pouvait juridiquement pas bénéficier de permission de sortie avant octobre 2012, avait néanmoins obtenu une permission exceptionnelle au printemps 2011 pour aller voir son fils. Une seconde demande de permission de sortie lui avait été refusée en septembre 2011.
Une enquête en recherche des causes de la mort a été ouverte par le parquet de Vienne. Une autopsie pratiquée lundi matin a confirmé la mort du détenu par strangulation.