Brest : la surveillante de prison incarcérée

  • A
  • A
Partagez sur :

Une surveillante de la maison d'arrêt de Brest, mise en garde à vue mercredi en même temps que trois détenus, dont un dont elle aurait été amoureuse, a été placée en détention provisoire, a indiqué vendredi le procureur de la République de la ville. La surveillante, qui "fournissait régulièrement" les trois détenus "en objets illicites, alcool et stupéfiants", a été "placée en détention provisoire", a indiqué le magistrat, Bertrand Leclerc. "Tous les détenus ont été changés d'établissement pénitentiaire", a-t-il précisé.

Une information judiciaire a été ouverte pour "corruption active et passive de fonctionnaire, acquisition, détention, transport, offre, cession et usage de stupéfiants", selon cette source. La peine encourue est de 10 années d'emprisonnement.

La surveillante de prison, âgée de 43 ans, divorcée et mère de trois enfants, était entrée dans le pénitentiaire en 2004 et affectée à Brest depuis mai 2011. Elle fournissait les trois détenus depuis décembre dernier. "Elle était gratifiée pour cela de quelques centaines d'euros et semblait avoir une liaison sentimentale avec l'un des trois détenus purgeant une lourde peine pour viol", a précisé le parquet.