12 militants pro-Palestine jugés à Mulhouse

, modifié à
  • A
  • A
Partagez sur :

Le procès de douze membres du collectif Boycott 68, jugés pour avoir appelé au boycott de produits israéliens, s'est ouvert jeudi à Mulhouse. Il avait été reporté quatre fois depuis 2010. En début d'audience, l'un des avocats des neuf prévenus présents, a soulevé une question prioritaire de constitutionnalité (QPC) relative à la prescription dans cette affaire. Le tribunal s'est alors brièvement retiré avant de décider de poursuivre les débats.

Devant le tribunal, une soixantaine de manifestants, dont Mgr Gaillot, ont manifesté leur soutien aux prévenus pendant une heure. Ils arboraient des pancartes sur lesquelles on pouvait lire "Boycott Israël" ou "Palestine vivra". Les militants sont poursuivis pour "provocation à la discrimination, à la haine ou à la violence". Il leur est reproché d'avoir appelé au boycottage des produits importés d'Israël lors de deux rassemblements dans les rayons d'un hypermarché d'Illzach (près de Mulhouse) en septembre 2009 et en mai 2010.