La solution : le chéquier cadeau dématérialisé de "Wedoogift"

, modifié à
  • A
  • A
5:00
© ALAIN JOCARD / AFP
La solution est une chronique de l'émission La France bouge
Partagez sur :

Invité de Raphaëlle Duchemin dans La France bouge sur Europe 1, Jérôme Proust, le co-fondateur de la start-up Wedoogift, a mis en place un chéquier cadeau virtuel, qui permet à l'utilisateur de le dépenser avec plus de simplicité, mais aussi à l’entreprise de réaliser des économies.

De plus en plus de Français reçoivent des chèques-cadeaux de la part de leur entreprise. Ce carnet de bons de 5, 10, 15 euros, voire plus, utilisable dans une liste d'enseignes partenaires, est émis par des sociétés telles que Kadéos, Cadhoc ou encore TirGroupé, et permet souvent aux salariés d'ajouter un petit paquet aux présents déposés au pied du sapin. Mais la start'up Wedoogift a imaginé une carte virtuelle qui permet de dématérialiser la valeur du chéquier cadeaux, et ainsi de se débarrasser des inconvénients du support papier.

Avec Wedoogift, le consommateur peut dépenser au centime près la somme qui lui est allouée, et non plus par tranche de 5,10, 15 ou 20 euros. Il n'a plus besoin non plus de se déplacer dans les magasins, et peut directement utiliser son chéquier en ligne, sur les sites partenaires.

 

>> De 13h à 14h, La France bouge avec Raphaëlle Duchemin sur Europe 1. Retrouvez le replay de l’émission ici

Mais Wedoogift permet également aux entreprises de réaliser d'importantes économies en récupérant la valeur des chéquiers qui n'ont pas été dépensés à la date limite d'utilisation. Avec les chéquiers traditionnels, "les entreprises ne savent pas si cet argent est consommé ou pas", relève ainsi Jérôme Proust, le co-fondateur de la start-up, invité de Raphaëlle Duchemin dans La France bouge sur Europe 1. "On a créé un tableau de bord qui permet aux comités d'entreprise de récupérer les chèques cadeaux périmés. Soit ils sont consommés, soit ils sont remboursés aux entreprises", explique-t-il.