2:40
  • Copié

Un an après les explosions à Beyrouth, qui ont fait plus de 200 morts et des milliers de blessés, l'enquête est toujours au point mort. Des employés et dirigeants du port ont été inculpés, mais les responsables de l'État libanais restent hors de cause, refusant de se soumettre à la justice. Une manifestation aura lieu mercredi pour réclamer la vérité.