4:39
  • Copié

Du lundi au jeudi, Matthieu Noël nous livre sa plaidoirie. Ce mercredi, c'est son cousin russe qui a décidé de défendre les intérêts de Moscou après le tir antisatellite qui a provoqué la panique à bord de l'ISS.