Coronavirus : ces entreprises qui s'impliquent pour fabriquer du matériel de première nécessité

SAISON 2019 - 2020
  • A
  • A
49:28
© Europe 1
Partagez sur :

 A 13h, dans “La France bouge”, Raphaëlle Duchemin et la rédaction d’Europe 1 font le tour de France des initiatives positives et novatrices. Travail, éducation, santé… ils œuvrent aux quatre coins du pays pour faire bouger les lignes et casser les codes : qui sont ces citoyens, ces entreprises, ces collectivités qui s’engagent et inventent le monde de demain ? Des portraits et des témoignages inspirants.

Invités :

Guillaume Gibault, fondateur du Slip français, dont l'une des usines fabrique actuellement des masques de protection.

Claudine Savary, gérante de la boutique Les senteurs d’autrefois qui retape des meubles (tapisserie de fauteuil) et fait de la couture. La difficulté à se procurer des masques de protection contre la pandémie de coronavirus lui a donné l’idée de se lancer dans la fabrication de protections en coton.

Thomas Huriez, fondateur de 1083, dont l'atelier à Romans a cessé son activité pour se dédier à la production de masques de protection en faveur du Centre Hospitalier Universitaire Grenoble Alpes. 

- Julien Tuffery, Président de l'Atelier Tuffery. Fabriquant de jeans depuis 128 ans, la marque a stoppé sa production pour faire des masques.

- Olivier Gelly, Président fondateur de Payote, une entreprise basée à Perpignan et fondée en 2016 qui fabrique des espadrilles. Elle a mobilisé des couturières pour confectionner des masques avec de la toile et des chutes de tissus. 

Chloé Chesnel, fondatrice de Shanti K’réa, qui a répondu à la demande d'une podologue pour fabriquer des masques lavables et réversibles. 

Ludovic Ouvre, Président de Ouvry, une société qui conçoit en France des équipements innovants destinés à tous les opérateurs d’interventions. L'activité continue malgré le confinement pour fournir les pompiers, les personnels de secours ou encore les primo-intervenants des forces armées.

- Christophe Legrand, directeur des opérations de Guerlain et en charge du plan de production et distribution de gels hydro-alcooliques pour les hôpitaux.

- Alexis Duval, Président du directoire de Tereos. Le leader mondial de l'industrie sucrière et de la production d'alcool engage cinq de ses usines dans la fabrication de gel hydro-alcoolique. 

- Antoine Gravouil, Président de la distillerie The Bordeaux distilling company à Bacalans (Gironde). Il propose à titre gracieux ses réserves d'alcool aux pharmacies afin qu'elles puissent fabriquer leur propre gel hydro-alcoolique.  

Vincent Bobo, gérant et co-fondateur d'Ibbeo, une entreprise spécialisée dans la cosmétique naturelle et basée à Montauban. Depuis le 11 mars, la production est arrêté pour fabriquer du gel hydro-alcoolique.  

 

Les émissions précédentes