La fête de la gastronomie - Les 30 ans des Restos du Coeur

SAISON 2015 - 2016
  • A
  • A
Partagez sur :

Raphaël Enthoven reçoit Olivier Assouly, philosophe

Le 26 septembre, ce sont deux actualités qui se rencontrent : d’un coté, la Fête de la gastronomie, célébration collective de l’excellence française, depuis son classement au patrimoine immatériel de l’humanité par l’Unesco ; de l’autre, les 30 ans d’existence et d’action desRestos du coeur, qui nous rappellent qu’avant d’être un luxe, la nourriture est une nécessité. Au programme, l’exploration de ces deux aspects opposés et incompatibles de la nourriture : la faim et la gastronomie, le manque et le luxe, la nécessité et la suffisance. Faut-il sacrifier la qualité à la quantité, pour nourrir tout le monde ? Cette alternative est-elle même pertinente ? On entend parfois que le repas gastronomique français est le moment convivial où les français aiment se retrouver, cuisiner ensemble et partager un bon plat. La gastronomie comme « art de vivre » pourrait dépasser l’opposition de la quantité et la qualité, vers un idéal collectif. Mais si elle n’est qu’un "art de la table », ne met-elle pas de côté le goût et son éducation, pour ne valoriser que le rite et les conventions sociales ?

Les émissions précédentes