La belle équipée, un album très graphique sur l'évasion

  • A
  • A
2:29
Il était une fois est une chronique de l'émission La voix est livre
Partagez sur :

Comme chaque semaine, nous vous présentons un livre jeunesse. Aujourd'hui, Victor Dhollande vous conseille La belle équipée. 

Je vous embarque dans une histoire* merveilleuse. Nous sommes dans une école dès les premières pages, on ne sait pas bien où ni dans quelle classe, mais ce n’est pas le plus important. C’est jour de sortie dans un centre de vacances. Sortie canoë au programme pour tout le monde. Enfin non pas tout à fait justement... trois élèves, Charlie, Adama et Marthe sont punis, il ne fallait pas organiser une bataille de boulettes de pain à la cantine... Punis donc, ces trois enfants vont imaginer la construction d’un bateau pour prendre le large par leurs propres moyens 

De l’imagination à revendre. Ils commencent très méthodiquement. D’abord les plans de leur embarcation, ça sera un radeau en bois. Vient ensuite la répartition des tâches, Marthe et Charlie vont récupérer du bois, un sac en toile, des feuilles, Adama, lui, s’occupe du matériel de survie, jumelles, gourde, boussole et autre trousse de secours. Et toutes les scènes de cette construction s’enchaînent en parallèle. Un drame va se produire, va ralentir la construction de leur super bateau, mais je garde le secret.

Belle équipée 2

A lire à partir de 5 ans. C’est un album très graphique, toutes les illustrations sont réalisées au pochoir. On alterne entre les pleines pages somptueuses, des images format réduit qui nous permettent de suivre deux scènes à deux endroits différents en même temps. Les trois enfants ont chacun un code couleur, on le suit grâce à ça. 128 pages tenues de bout en bout, c’est un travail colossal et qui, en plus d’être très beau, fait l’éloge du jeu manuel, de la construction avec des matériaux de récupération. Vous pouvez d’ailleurs lire le livre et si votre enfant a déjà le goût de l’aventure, vous pourrez ensuite essayer de construire avec lui ce radeau. 

* La Belle équipée de Sophie Vissière (Hélium)