Zéro déchet : la mite alimentaire à l'attaque des achats en vrac

  • A
  • A
2:03
© Europe 1
Rendez-vous à la ferme est une chronique de l'émission La matinale d'Europe 1 - Le 6h30 - 9h
Partagez sur :

Alors que de plus en plus de Français choisissent de se tourner vers les achats de nourriture sans emballage, une petite bête de la taille d'un papillon passe à l'attaque. La mite alimentaire, ou pyrale de la farine, fait son nid dans les placards afin d'envahir le blé, le riz, le sucre ou encore les pâtes. 

Fanny, ce matin vous vouliez nous parler de la vente en vrac et des ses vices cachées.

Comme beaucoup d’entre vous pendant ce confinement, nous faisons des provisions et stockons d’avantage de nourriture à la maison. Et en bons citoyens éco-responsables, vous êtes de plus en plus nombreux à faire vos achats en vrac, c’est à dire sans emballage.

Mais une bestiole scélérate est venu ruiner nos efforts pour aller vers le zéro déchet. Elle ressemble à un papillon : c’est la pyrale de la farine, appelée aussi la teigne ou encore la mite alimentaire. Son crédo, c’est de se faire des shoot avec votre farine mais pas seulement, elle va aussi se plaire dans le blé, le maïs, le riz, la semoule, les flocons d’avoine, le sucre, le muesli, les pâtes. Elle va s’en nourrir et y pondre ses oeufs, plus de 200 d’un coup.

Et l’envahissement est rapide, surtout en ce moment avec la montée des températures.

C’est à ce moment là que les oeufs vont éclore précisément, quand les températures augmentent et dépassent les 25°C dans votre intérieur. Et là, ce sont des nuées qui sortent de vos placards. Et ce qui est très agaçant, c’est qu’une fois installées, ces mites alimentaires sont capables de percer des emballages et de se faufiler jusque dans vos paquets.

Quelles sont les bonnes façons de s’en débarrasser ?

Déjà, si vous êtes infestées, il n'y a pas 36 solutions, il faut jeter ce qui est touchés. Ensuite les armes anti-mites sont : la désinfection des placards au vinaigre blanc, les clous de girofle et le laurier que vous pouvez placer dans votre garde-manger car elles détestent, et enfin si comme moi vous ne voulez plus revenir aux produits emballés et continuer à acheter en vrac, transférer toutes la nourriture dans des bocaux bien fermés une fois rentré des courses. C’est la seule façon de ne pas partager le confinement avec elles.