Charles-Hyppolite de Labussière, un mangeur unique en son genre

, modifié à
  • A
  • A
4:54
Dans l'intimité de l'Histoire est une chronique de l'émission Historiquement vôtre
Partagez sur :

En 1891, l'auteur dramatique Victorien Sardou consacre à Charles-Hippolyte de Labussière une pièce de théâtre intitulée "Thermidor" et ses excès de table très particuliers sont évoqués dans le Napoléon d’Abel Gance (1927). Comédien de second ordre, Labussière trouve un emploi de commis aux écritures au Comité de Salut public en avril 1794, en pleine Terreur révolutionnaire. Son emploi consiste à enregistrer les pièces accusatrices. Tous ceux dont il a les dossiers entre les mains, finissent à la guillotine. Horrifié par le travail qu'on lui fait accomplir, il se met en devoir de manger le maximum de dossiers accusateurs. Entre mai et juillet 1794, Labussière aurait réussi à soustraire 1.153 dossiers à la justice révolutionnaire ; 1.153 personnes qui, grâce à lui, auraient été oubliées dans leur prison. Et notamment 6 sociétaires de la Comédie française, la célèbre Madame de Villette, nièce de Voltaire, l’oncle de Talleyrand, ou encore Madame de Lafayette… L’acte héroïque de Charles de Labussière est attesté par de nombreux documents. Un article publié sous le Consulat va contribuer à tirer notre héros de l’oubli où il avait sombré alors.