Le nouveau business des capteurs UV pour éviter les coups de soleil cet été

SAISON 2015 - 2016
  • A
  • A
2:03
Partagez sur :

Chaque matin, Anne Le Gall nous présente une nouveauté ou une innovation pour faciliter notre quotidien.

On s'intéresse au business des capteurs de rayon UV parce que l'été, c'est dans un semaine.

Le soleil, on l'attend et on l'espère. Quand il sera là, il faudra penser à en profiter sans excès !
Les consommateurs sont de plus en plus sensibilisés aux rayons UV qui peuvent quand on en abuse, faire vieillir la peau prématurément et augmenter le risque de cancer. C'est pour cela que l'on voit débarquer sur le marché toutes sortes de capteurs UV grands public et nomades.
Les modèles les plus basiques qui donne l'indice UV à un instant donné se trouvent en magasin de sport pour une quinzaine d'euros.
Ensuite, on a vu débarquer, il y a quelques mois, les premiers bracelets connectés capteurs d'UV qui  fonctionnent avec des applications sur le mobile.

Ces bracelets sont-ils plus précis ? 

Oui comme l'information est délivrée sur le téléphone elle est plus complète. L'application indique l'indice UV et envoie aussi des alertes quand on est exposé depuis trop longtemps au soleil ou qu'il faut remettre de la crème.
Sur le marché depuis peu, vous avez également un bracelet bijou baptisé June conçu par le Netatmo, c'est un bracelet en cuir avec un partie électronique caché dans une sorte de gros cristal. Celui-là est clairement à destination des femmes.
Vous avez aussi, le capteur Sunscrite à porter en clip sur ses vêtements et qui envoie des notifications sur le téléphone. Il faut compter 90 euros pour ce genre de capteur connecté.
Dans les innovations à venir, nous allons aussi avoir bientôt le patch et le textile d'alerte anti UV.

C'est à dire ? on se colle un patch et il change de couleur ?

Exactement, ce dispositif My UV Patch a été présenté par l'Oréal au dernier salon de l'électronique de Las Vegas. Il est attendu en pharmacie dans les semaines qui viennent et sera distribué via la marque la Roche Posay.
Cet autocollant bleu en forme de cœur se garde jusqu’à cinq jours sur la peau et change effectivement de couleur en fonction des doses d'UV reçues.

Enfin, une Start-up française a développé avec des médecins de l'hôpital Henri Mondor de Créteil, un carré de tissus baptisé Heliosense, que l'on accroche sur ses vêtements ou son chapeau. Il fonctionne sur le même principe avec le téléphone Le prototype existe mais le produit ne sera pas disponible avant plusieurs mois .

Les émissions précédentes