1:28
  • Copié

Le tribunal administratif de Grenoble a suspendu la délibération adoptée il y a dix jours par le conseil municipal de la ville et qui autorisait le port du burkini à partir du 1er juin. Selon les juges administratifs, cette délibération porte atteinte à la neutralité du service public, donnant raison au Préfet de l'Isère qui avait déposé ce recours.