Nagui arrête l’un des jeux qu’il anime, le retour de "La Carte aux Trésors" et de "En apparté" et l'arrêt de "Sections de recherches"

  • A
  • A
8:27
Le journal des médias est une chronique de l'émission Le club de l'été
Partagez sur :

Nagui arrête "Tout le monde veut prendre sa place", jeu diffusé juste avant le journal de 13h. Il ne le présentera plus à la rentrée, après 15 années passées à l’animer. Par ailleurs, il a annoncé l'arrivée du jeu "Le club des invincibles" en première partie de soirée, d’ici le mois de juin. "La Carte aux Trésors" fait son grand retour ce mercredi soir sur France. L'émission culte de Canal +, "En aparté", pourrait renaître selon Télérama. Après “Alice Nevers” et “Profilage” c’est au tour de "Sections de recherches" d’être bientôt arrêtée, près de 15 ans après avoir commencé

Nagui arrête l’un des jeux qu’il anime sur France 2.

Nagui arrête "Tout le monde veut prendre sa place", jeu diffusé juste avant le journal de 13h. Il ne le présentera plus à la rentrée, après 15 années passées à l’animer. “Une envie de changement” dit-il au parisien.fr, ce  mercredi matin. Autre raison, un désaccord de fond avec la co-productrice du jeu, Simone Harari. Un jeu qui va rester à l’antenne. Deux noms reviennent pour l’animer, ceux de Laurence Boccolini et de Cyril Féraud. 

Nagui qui annonce par ailleurs l’arrivée d’un nouveau jeu sur France 2.

“Le club des invincibles”. L’idée est la suivante : que des champions de jeux télévisés affrontent des personnalités sur leur domaine de prédilection. Il sera diffusé en première partie de soirée, d’ici le mois de juin. 

Autre jeu qui revient, c’est La Carte aux Trésors, ce mercredi soir, sur France 3. 

Il est animé par Cyril Féraud, qui en est aussi le directeur artistique. Un retour, sans grand changement. On verra encore deux candidats tenter de résoudre des énigmes pour arriver jusqu’au Trésor. Pas de nouvelles règles, mais de nouvelles consignes liées à la crise sanitaire. Ce mercredi soir, direction le pays Basque et le Béarn. Des paysages majestueux filmés notamment avec des hélicoptères (c’est avec ces appareils que les candidats se déplacent d’une épreuve à l’autre). Absolument pas écologiques mais tellement emblématiques l’émission que Cyril Féraud n’imagine pas faire sans. Cyril Féraud, présentateur de “La Carte aux Trésors” diffusée sur France 3, ce soir à 21h05. Trois autres numéros inédits doivent être diffusées dans les semaines qui viennent (Anjou, Vendée et Allier).

Le retour aussi d’une émission culte de Canal +.

"En aparté". Émission des années 2000 où un invité, seul dans un appartement, dialoguait avec Pascale Clark qu’on ne voyait pas. Elle s’est arrêtée en 2007, faute d’audience satisfaisante. Mais près de 15 ans plus tard, elle pourrait renaître - selon Télérama. C’est en tout cas l’une des pistes envisagées par Canal + pour remplacer “l’Info du Vrai”, à 19h, la saison prochaine. “Une piste sérieuse” d’après l’hebdomadaire. Cela dit, d’autres idées seraient sur la table pour occuper cette case : diffuser un film, programmer une nouvelle émission sportive ou passer “Touche Pas A Mon Poste” de C8 sur Canal. 

La fin d’une des plus anciennes séries de TF1.

Après “Alice Nevers” et “Profilage” c’est au tour de “Sections de recherches” d’être bientôt arrêtée, près de 15 ans après avoir commencé. Information de Satellifax. Les audiences sont pourtant bonnes. Ce qui est en cause, c’est la part de marché sur la cible commerciale, les femmes responsables des achats de moins de 50 ans. Elle n’était que de 17,7% lors de la dernière saison, qui a pris fin le mois dernier. Insuffisant pour TF1 qui devrait quand même proposer une fin à cette série, mais on ne sait pas encore sous quelle forme.   

Une série qui s’arrête, une autre qui continue.

Pas sur TF1 mais sur Netflix. “La Chronique des Bridgerton” aura une saison 3 et une saison 4. La plateforme vient de les commander, alors que la saison 2 n’a pas encore été diffusée.

Une plainte a été déposée par Reporters sans frontières.

Plainte contre X pour entrave concertée à la liberté d’expression, notamment. Cela fait suite à l’acte de sabotage dont a été victime la journaliste Morgan Large, que nous recevions avant-hier. (Les boulons de l’une des roues de sa voiture avaient été desserrés et pour certains enlevés, fin mars, chez elle, en Bretagne). Par ailleurs, RSF a demandé une protection policière pour Morgan Large, qui a reçu des menaces ces derniers mois - à cause de ses enquêtes sur l’agro-industrie bretonne. Une demande assortie d’un numéro d’urgence, que la journaliste pourrait composer en cas de danger. Une demande très inhabituelle en France, selon Pauline Adès-Mével, porte-parole de Reporters sans frontières. RSF attend une réponse rapide de la part des autorités, à qui elle a demandé que la proection, si elle est accepté, ne soit pas assurée par la gendarmerie locale, compte tenu des pressions et du climat tendu, qui règne, dans le Centre-Bretagne.

La Dépêche du Midi va reprendre des chaînes de télévision. 

Celles du groupe régional Via Occitanie, qui avait été placé en redressement judiciaire fin janvier. L’offre de reprise formulée par le quotidien régional a été préférée à celle du groupe Altice. Décision du tribunal de commerce de Nîmes, avant-hier. La Dépêche du Midi s’est engagé à conserver 45 des 60 emplois. 

Au Royaume-Uni, la BBC fait face à un flot historique de plaintes.

Plus de 110 000 ! Record battu, d’après le Guardian. La BBC est accusée d’en avoir trop fait, à la mort du Prince Philip. Deux de ses chaînes ont bouleversé leurs programmes pour proposer un hommage au mari de la Reine. Résultat : pas de feuilleton sur la BBC Two et pas de finale de Masterchef sur la BBC One. Les audiences des deux chaînes ont d’ailleurs immédiatement chuté. Quelques plaintes aussi visaient les habits des présentateurs, qui auraient dû tous se vêtir de noir selon une centaine de téléspectateurs. La BBC a répondu être fière de sa couverture de l'événement et du rôle joué pendant ces moments d’importance nationale. On attend de voir maintenant ce que le groupe fera pour les obsèques, prévues samedi.