Les objectifs de Delphine Ernotte, la fin de deux émissions, l'interview de Barack Obama sur France 2 et une nouvelle comédie romantique sur TF1

  • A
  • A
7:24
Le journal des médias est une chronique de l'émission Culture médias
Partagez sur :

"Le Monde" publie une interview de la patronne de France Télévisions. Elle y annonce le "fil rouge" de son second mandat : accroître la diversité à l’antenne mais aussi dans les rangs de l’entreprise publique. Le jeu “Personne n’y avait pensé” présenté par Cyril Féraud sur France 3 et l'émission "Je t’aime etc" animée par Daphné Burki sur France 2 vont s'arrêter. Ce mardi à 20h40, François Busnel interviewera Barack Obama sur France 2. TF1 diffusera ce lundi une nouvelle comédie romantique intitulée "Coup de foudre à Bangkok", c’est le huitième numéro de cette série de comédies romantiques lancée par TF1 en 2016.

L’objectif affiché par Delphine Ernotte pour son deuxième mandat

"Le Monde" publie ce lundi matin une interview de la patronne de France Télévisions. Elle y annonce le "fil rouge" de son second mandat : accroître la diversité à l’antenne mais aussi dans les rangs de l’entreprise publique. Delphine Ernotte, qui a été reconduite à la tête de France Télé cet été, explique être bien consciente du besoin du public d’être mieux représenté, "en matière de parité, de couleur de peau, de handicap, d’origine géographique et sociale". Elle s’est donc fixé une feuille de route : évaluer la représentation à l’antenne, puis fixer des objectifs pour 2021. 

Comment être sûr que les producteurs suivront la ligne de conduite du groupe ?

Elle ne passera pas par quatre chemins : les projets qui ne représenteront pas la diversité ne seront tout simplement pas financés. En ce qui concerne l’entreprise et ses salariés, Delphine Ernotte annonce le recrutement en 2021 de 200 alternants issus de la diversité. Elle insiste sur la nécessité de faire entrer de nouveaux profils à France Télévisions, à commencer par les salariés de l’entreprise qui officient en outre-Mer. 

La fin prochaine de deux émissions du groupe public.

La première, c’est une vraie surprise : c’est le jeu "Personne n’y avait pensé", que Cyril Féraud anime depuis 2011 sur France 3. Mais il vit désormais ses dernières semaines. Une décision étonnante à première vue, car il signait des audiences plus qu’honorables. Sa disparition s’explique selon "Télé Loisirs" par l’évolution à venir de la grille de la chaîne, qui va donner plus de place aux régions. Le "19/20" devrait prochainement commencer à 18h30, il fallait donc supprimer un des quatre jeux de l’après-midi de France 3.

Pourquoi c’est celui-là qui passe à la trappe ?

Depuis qu’on sait que l’un des jeux est menacé, les regards se tournaient davantage vers "Des chiffres et des lettres". Mais la logique économique a prévalu : c’est France Télévisions qui produit "Des chiffres et des lettres", alors que le jeu de Cyril Féraud est produit par EndemolShine. Il coûte plus cher et n’emploie pas de salariés de France Télé. Le choix était finalement vite fait.

C’est aussi la fin d’une émission de France 2.

Là c’est moins surprenant : la chaîne a décidé de mettre fin à "Je t’aime etc", le talk-show consacré à l’amour et au sexe animé par Daphné Burki. L’émission avait été lancée il y a trois ans, en même temps que "Ça commence aujourd’hui" de Faustine Bollaert, diffusé juste avant, et "Affaire conclue" de Sophie Davant, programmé juste après. Il faut dire que le sort de l’émission était incertain depuis longtemps. Elle a mis de longs mois à trouver son public, et n’a jamais réussi à atteindre les excellents scores des deux émissions qui l’entouraient. 

La chaîne a réussi un joli coup en s’offrant une interview événement.

Celle de Barack Obama, ce mardi à 20h40, après le journal de "20 Heures" d’Anne-Sophie Lapix. Mais pour interroger l’ancien président, ce n’est pas la journaliste qui a été choisie. Ce n’est pas non plus un autre visage de l’info de la chaîne publique. Celui qui dialoguera avec l’ancien président des États-Unis, c’est François Busnel.

Pourquoi c’est lui qui a décroché l’interview ?

François Busnel, c’est l’animateur de "La Grande Librairie" sur France 5 et selon "Le Parisien", Barack Obama ne souhaitait pas être interrogé par un journaliste politique. Cette interview, elle a lieu dans le cadre de la promotion du premier tome de ses mémoires, intitulé "Une terre promise". Et c’est donc un journaliste littéraire qui a été choisi. François Busnel a donc pris l’avion pour Washington, il a mis l’interview en boîte ce dimanche. Et il y sera évidemment aussi question de politique. On a déjà eu droit à quelques bribes des mémoires de Barack Obama, comme dans le JDD hier, où il fait part de ses impressions sur Nicolas Sarkozy ou Donald Trump. On imagine mal François Busnel passer à côté de ces sujets-là !

Plusieurs patrons de presse ont poussé un soupir de soulagement ce week-end.

Leurs journaux, qui avaient enregistré de lourdes pertes suite à la faillite du distributeur Presstalis, vont enfin recevoir l’aide du gouvernement. C’est le cas du "Un" ou de "Society", par exemple. Ils pourront recevoir jusqu’à 800.000 euros. Une aide exceptionnelle d’un montant similaire a également été prévue pour les entreprises de presse d’outre-Mer qui sont en difficulté. Les deux décrets sont parus ce dimanche au Journal officiel.

Netflix a renouvelé une de ses séries ce week-end.

La comédie "Space Force" avec Steve Carell et Lisa Kudrow aura droit à une saison 2. Et ce n’était pas acquis ! La décision intervient six mois après la mise en ligne de la saison 1, pas hyper bien reçue par les critiques. Le tournage de la saison 2 a été délocalisé de Los Angeles à Vancouver, pour faire des économies. Et de nouveaux scénaristes ont pour mission de donner un second souffle à la série.

Le focus programme du jour, c’est la comédie romantique que TF1 diffusera ce soir en prime

Elle s’appelle "Coup de foudre à Bangkok", c’est le huitième numéro de cette série de comédies romantiques lancée par TF1 en 2016. A chaque fois, des comédiens différents pour une nouvelle aventure toujours plus exotique. Cette fois, direction la Thaïlande avec Blandine Bellavoir, vue dans "Maison Close", "Plus belle la vie" ou encore "Insoupçonnable". Face à elle, Loup-Denis Elion, le compagnon d’Audrey Lamy dans "Scènes de ménages". On a demandé à la comédienne comment on pouvait être original dans ce genre très codifié, et sa réponse a le mérite d’être franche ! Le septième film de la série avait été diffusé fin août sur TF1. Il s’appelait "Coup de foudre à l’île Maurice", mais il avait été renommé in extremis "Trop jeune pour moi". Emmené par Hélène de Fougerolles, il avait signé un score correct : 3,7 millions de téléspectateurs, soit 17% du public et 20% des femmes de moins de 50 ans.