Les hommages à Jean-Pierre Bacri, grèves à L'Équipe et à France 3 et l'indécente proposition de Mediapro à la LFP

  • A
  • A
7:55
Le journal des médias est une chronique de l'émission Culture médias
Partagez sur :

Le visage de Jean-Pierre Bacri est prtout dans la presse ce mardi, l’acteur et scénariste est mort à l'âge de 69 ans. Les chaînes de télé vont également lui rendre hommage dans les jours qui viennent. Le groupe sino-espagnol Mediapro a proposé à la Ligue de continuer à diffuser les matchs de Ligue 1 et de Ligue 2 sur sa chaîne Téléfoot et ce jusqu’à la fin de la saison si nécessaire. En échange, il reverserait tous ses revenus à la Ligue, une fois déduits les coûts de production. La direction de l’Equipe fait de nouvelles propositions pour mettre un terme à la grève. Des tensions entre salariés et direction touchent également le réseau régional de France 3.

La disparition de Jean-Pierre Bacri

Le visage de l’acteur et scénariste est en Une des journaux ce matin, de “Libération” à “L’Humanité”, en passant par “Le Parisien”, “Nice Matin” et “La Provence”. Ils lui consacrent de longues pages, au lendemain de sa disparition, à l’âge de 69 ans. On a souvent vu Jean-Pierre Bacri à la télévision, ce qui ne l’avait pas empêché de s’en moquer, comme dans le film “Cuisine et dépendances” en 1993.

Les chaînes de télé vont lui rendre hommage dans les jours qui viennent. 

Il y aura de quoi faire : Jean-Pierre Bacri a tourné une cinquantaine de films et signé les scénarios de huit d’entre eux, avec Agnès Jaoui. Quatre de ces scénarios ont été même récompensés aux César : “Un air de famille”, notamment. C’est le film que C8 proposera, ce soir vers 21h15. Demain, c’est France 2 qui lui consacrera sa soirée avec deux longs-métrages : “Le Goût des autres” et “On connaît la chanson”, deux films co-écrits par Jean-Pierre Bacri et Agnès Jaoui. Enfin, dimanche soir, TF1 diffusera pour la première fois en clair “Le Sens de la fête”, d’Éric Toledano et Olivier Nakache. Le film était sorti fin 2017 et avait connu un joli succès au cinéma avec 3 millions de spectateurs.

Nouveau plan de secours pour la Ligue de football professionnel, la LFP.

Le groupe sino-espagnol Mediapro a proposé à la Ligue de continuer à diffuser les matchs de Ligue 1 et de Ligue 2 sur sa chaîne Téléfoot et ce jusqu’à la fin de la saison si nécessaire ! En échange, il reverserait tous ses revenus à la Ligue, une fois déduits les coûts de production. Cette proposition a de quoi faire sourire, quand on se rappelle que c’est le défaut de paiement de Mediapro qui a forcé la LFP à récupérer ses droits. La Ligue s’apprête à lancer un appel d’offres pour les revendre. Mais elle cherche une solution de secours, au cas où aucun acheteur ne se manifeste assez rapidement. M6, TF1 et France Télévisions ont d’ores et déjà fait acte de candidature.

La direction de l’Equipe fait de nouvelles propositions pour mettre un terme à la grève

Le directeur du groupe, Jean-Louis Pelé, a présenté deux options aux salariés, hier. Soit le maintien du plan social, dont les salariés réclament le retrait - mais avec une amélioration des conditions de départ. Soit un accord de ruptures conventionnelles collectives qui serait lié à un accord de performance. Cette option permettrait d’éviter tout départ contraint, et la direction n’exigerait que 20 départs au lieu de 35. En échange, les salariés restant accepteraient une baisse temporaire de leur salaire de 5% maximum, jusque fin 2022, et une augmentation de leur durée de travail avec la suppression de 5 RTT.

Des tensions entre salariés et direction touchent également le réseau régional de France 3 !

Un mouvement de grève a débuté hier et a été très suivi, d’après les syndicats. Il a été reconduit aujourd’hui. Les salariés appellent la direction à repousser le projet de journal régional à 18h30, qui doit être lancé lundi prochain avant le “19/20”. Ils dénoncent le manque de moyens et de préparation. De son côté, la chaîne assure avoir engagé un véritable “travail collaboratif” avec chaque bureau régional. Elle n’a pour l’heure pas l’intention de modifier le calendrier de lancement de cette nouvelle offre d’information. 

Le documentaire “Les lycéens, le traître et les nazis”, ce soir sur France 2

Il veut faire la lumière sur un épisode peu connu de l’histoire de France. L’histoire d’un réseau d’une centaine de lycéens parisiens, qui se sont entraînés en secret pour aller combattre les Allemands dans le sud, en 1944. Ce qu’ils ignorent, c’est que l’un d’eux est un traître et qu’il informe les Allemands depuis des années. Quand ils quittent Paris pour aller se battre, ils ne savent pas qu’ils s’apprêtent à tomber dans un piège et qu’une quarantaine d’entre eux périront avant même d’avoir atteint leur destination. Une histoire dramatique, qui n’avait jamais été mise en images jusqu’ici, à la grande surprise du réalisateur du documentaire, David André. Pour raconter cette histoire, le réalisateur a eu recours à la reconstitution avec l’aide de jeunes comédiens du cours Florent. C’était selon lui la seule solution. David André au micro de Louise Bernard. “Les Lycéens, le traître et les nazis”, c’est ce soir à 23h30 sur France 2. Et Eva Roque vous en reparlera tout à l’heure à 10h06 dans son “Zapping du lendemain”.

Une prime pour parler d’Europe et d’outre-Mer sur France Télévisions !

Les rédacteurs en chef du groupe public sont désormais encouragés financièrement à mettre en lumière l’actualité ultra-marine et européenne. C’est ce qu’a révélé hier “Le Monde”. Une partie variable de leur rémunération dépend de la mise en œuvre d’objectifs de visibilité autour de ce qui se passe aux échelons européen et ultra-marin.

Déjà une étoile pour un candidat de “Top Chef 2020” !

Le jeune Mory Sacko a reçu la prestigieuse distinction hier, moins d’un an après sa participation au concours d’M6 et moins de cinq mois après l’ouverture de son restaurant ! Le jeune homme de 28 ans, qui aura bientôt sa propre émission sur France 3, a également reçu le prix du jeune chef, qu’il partage... avec une autre ancienne candidate de “Top Chef” ! Elle s’appelle Coline Faulquier, et elle a participé à la saison 7 du concours, en 2016.

On termine ce journal avec une mauvaise nouvelle.

Vous avez sans doute reconnu le générique de “Peaky Blinders”. La série avec Cillian Murphy s’arrêtera à l’issue de sa sixième saison, dont le tournage a déjà débuté. Elle avait été lancée au Royaume-Uni en 2013 par la BBC, avant que Netflix n’en récupère les droits pour le reste du monde, où elle a rencontré un succès public et critique considérable. Mais le créateur l’a promis : “Peaky Blinders” s’arrête, mais l’histoire va continuer “sous une autre forme”