Le geste fort de “Charlie Hebdo”, “Valeurs actuelles” pénalisé, la rentrée chargée de Stéphane Bern, le retour du Prince de Bel Air et le choix étonnant de TF1

  • A
  • A
7:44
© Europe 1
Le journal des médias est une chronique de l'émission Culture médias
Partagez sur :

Le jour de l'ouverture du procès des attentats de 2015, Charlie Hebdo republie en Une de son journal les caricatures de Mahomet, à l'origine de l'attaque de la rédaction. Le directeur de la rédaction de Valeurs Actuelles, Geoffroy Lejeune n'est plus le bienvenue sur LCI après la publication d'un article jugé raciste sur la députée Danièle Obono. L'agenda déjà bien chargé de Stéphane Bern continue de se remplir avec une nouvelle collaboration avec Paris Match. Le Prince de Bel Air, série phare des années 90 avec Will Smith, fête ses 30 ans et pourrait bientôt avoir son reboot. Enfin les derniers épisodes de "Big Little Lies" sur TF1 seront programmés en fin de soirée, après le lancement de la nouvelle saison de "Good Doctor".

On commence ce journal des Médias par un échange entre le Garde des Sceaux, Eric Dupont-Moretti, et Sonia Mabrouk mardi sur Europe 1.

"Nous avons perdu de notre liberté" disait le ministre de l'Intérieur, évoquant la possibilité que personne ne publierait aujourd'hui des caricatures de Mahomet. Eh bien, il avait tort. Quelques heures plus tard, Charlie Hebdo a en effet mis en ligne la Une de son numéro de cette semaine, et on peut justement y apercevoir les caricatures de Mahomet en question. Elles avaient été publiées en 2005 par un journal danois, ce qui avait fait scandale à l’époque. Je rappelle que représenter le prophète est considéré comme un blasphème dans l’islam.

En 2006, Charlie Hebdo avait décidé de les republier. Le journal avait alors fait l’objet de menaces de mort et neuf ans plus tard, c’est pour venger le prophète que les attentats de janvier 2015 avaient été commis. 

Pourquoi avoir republié ces dessins ?

Parce que c’est aujourd’hui que s’ouvre le procès des attentats de 2015. La rédaction de l’hebdomadaire estime que ces dessins sont des pièces à conviction puisque ce sont eux qui sont le mobile du crime. “C’est un devoir d’information qui impose de porter à la connaissance du public ces documents qui ont une valeur aussi bien historique que pénale”, explique la rédaction dans une lettre ouverte.

“On nous a souvent demandé depuis janvier 2015 de produire d’autres caricatures de Mahomet. Nous nous y sommes toujours refusés, non pas que cela soit interdit, la loi nous y autorise, mais parce qu’il fallait une bonne raison de le faire, une raison qui ait un sens et qui apporte quelque chose au débat. Reproduire cette semaine de l’ouverture du procès des attentats de janvier 2015 ces caricatures nous a alors semblé indispensable”, poursuit l’équipe du journal satirique.

On en parlait lundi, le magazine Valeurs actuelles est au coeur d’une polémique après un article raciste sur la députée Danièle Obono.

Un article dans lequel un journaliste qui a signé sous pseudonyme imagine la vie de la députée si elle était née en Afrique au XVIIIe siècle et la dépeint en esclave, illustration à l’appui. Lundi, le parquet de Paris a ouvert une enquête pour injure à caractère raciste et hier, LCI a décidé d’agir. Car la chaîne emploie Geoffroy Lejeune, le directeur de la rédaction, qui a tenté tant bien que mal tout au long du week-end de défendre l’article en question. Sans trop y parvenir. 

“En tant que citoyen, j'estime que ce qu'a fait Valeurs actuelles est indigne de notre époque. Jusque-là, la présence sur LCI de Geoffroy Lejeune pouvait se justifier dans les débats d'idées, où tous les courants s'expriment. Mais cet excès de Valeurs actuelles contrevient à notre ligne et à nos valeurs. Il ne sera plus chroniqueur sur LCI”, a ainsi tranché le patron du groupe TF1, Gilles Pélisson, auprès du journal Le Monde.

Cette interdiction d’antenne vaut pour toute la rédaction de Valeurs actuelles ?

Eh non ! Dans la même interview, Gilles Pélisson indique que d’autres journalistes du magazine continueront d’être accueillis sur les plateaux de LCI. “Nous faisons une télévision construite sur le débat d'idées, dans le respect, et pas une télévision d'opinion à la Fox, sur la polémique. Ce parti pris ralentit peut-être la progression d'audience de la chaîne, mais LCI ne déviera pas de cela”, assure-t-il. 

La rentrée de Geoffroy Lejeune s’allège, mais pas celle de Stéphane Bern. 

Il y a du changement pour l’animateur de France Télévisions ! Vous le savez, Stéphane Bern a fait ses premiers pas sur Europe 1 la semaine dernière avec une nouvelle émission, “Historiquement vôtre”, qu’il anime du lundi au vendredi à 16 heures aux côtés de Matthieu Noël. Il est aussi aux commandes d’une chronique dans la matinale de Matthieu Belliard. Mais ce n’est pas tout ! Hier, Stéphane Bern a annoncé le début de sa collaboration avec Paris Match.

Cette nouvelle activité s’ajoute donc à la quotidienne d’Europe 1 mais aussi à ses activités télé. Stéphane Bern a tourné dans un téléfilm attendu l’an prochain sur France 3, “Pour l’honneur d’un fils”, et il a beaucoup d’autres projets pour la saison à venir.  

Les retours de séries se multiplient. 

On en parlait il y a quelques jours et la liste s’allonge puisque s'y ajoute le Prince de Bel Air, la sitcom culte des années 90 qui a lancé la carrière de Will Smith. Pour fêter les 30 ans de la série, le service de streaming américain HBO Max a décidé d’organiser une émission spéciale. 

Ca va ressembler à quoi ? 

A priori à la même chose que l’émission spéciale consacrée au retour de “Friends”, dont on entend parler depuis plus de six mois et qui a été reportée à cause du COVID-19. Toute l’équipe du “Prince de Bel Air” va se retrouver sur un plateau pour discuter de la série, de son impact sur la pop culture et des meilleurs moments en coulisses. Will Smith sera évidemment de la partie, comme les comédiens qui incarnaient Carlton, Hilary et Ashley Banks, les cousins de Will. Seul grand absent, James Avery, alias oncle Phil, qui est décédé en 2013.

Est-ce que la série pourrait être relancée, comme Magnum ou McGyver ?

Il y a justement un projet de reboot, orchestré par Will Smith. Et c’est une histoire assez originale : un fan de la série a tourné une fausse bande-annonce d’une version beaucoup plus sombre du “Prince de Bel Air”. La même histoire, mais sans l’aspect comique. Et la vidéo a rencontré un accueil tellement enthousiaste que Will Smith a décidé d’en faire une véritable série. Il fait actuellement le tour des diffuseurs pour vendre le projet.

Et on termine ce journal avec la décision surprenante de TF1. 

Le mardi 22 septembre, la Une poursuivra la diffusion de la série américaine “Big Little Lies"... mais pas en première partie de soirée ! La chaîne a annoncé hier sa grille de programmes et c’est ce jour-là qu’elle a décidé de lancer la saison 3 de “Good Doctor” en prime time. 

La série avec Freddie Highmore remplace donc celle avec Nicole Kidman, qui se retrouve reléguée en deuxième partie de soirée. Les trois épisodes des aventures des mères de famille californiennes débuteront à 22h50, et les trois derniers épisodes seront proposés la semaine suivante à la même heure.

Pourquoi cette décision ?

La semaine dernière, la série a signé un démarrage timide en prime time, elle a été battue par France 3. Sur le papier, les scores ne sont pas mauvais, avec plus de 30% sur les femmes de moins de 50 ans, mais la chaîne était sans doute inquiète. Entre le premier et le deuxième épisode de la semaine dernière, près d’un million de téléspectateurs avaient changé de chaîne. 

Merci Charles, on vous retrouve demain pour un nouveau Journal des Médias !