Du changement chez BFMTV, le Paris Normandie devient Belge et l'Eurovision ressuscitée

  • A
  • A
6:45
Le journal des médias est une chronique de l'émission Culture médias
Partagez sur :

BFMTV opère deux changements. Bruce Toussaint arrive à la rentrée sur la tranche du 9h/12h et est remplacé le soir par Maxime Switek qui quitte donc "C à vous" sur France 5. Médiapart a publié ce lundi une enquête sur Instagram où l’on apprend que moins vous portez de vêtements plus vous serez vus. Le tribunal de commerce de Rouen a décidé de choisir le groupe belge Rossel pour tenter de relancer le quotidien régional Paris Normandie. Les organisateurs du concours de chant européen ont confirmé que la grande finale de l’Eurovision 2021 aurait bien lieu à Rotterdam le samedi 22 mai 2021 donc.

Ce journal des Médias débute avec du mouvement du côté de BFMTV.

On l’a appris ce lundi, la chaîne opère deux changements. Le premier c’est l’arrivée de Bruce Toussaint sur la tranche du 9/12 en lieu et place de Thomas Misrachi. Bruce Toussaint qui lâche donc sa case du soir et son "Tonight Bruce Infos" et BFMTV qui recrute Maxime Switek, un nom qu’on connaît bien ici à Europe 1. Il va donc quitter l’émission "C à vous" sur France 5.

Culture médias a contacté Marc-Olivier Fogiel pour qu’il nous livre ses premiers commentaires sur ces changements. Le directeur général de BFM nous explique pourquoi il a choisi Maxime Switek. 

L’autre changement c’est donc l’arrivée de Bruce Toussaint le matin. Un horaire où la concurrence avec CNews est particulièrement forte entre neuf heures et midi, Pascal Praud et Jean Marc Morandini continuent d’afficher de solides scores d’audiences.

Culture médias a demandé à Marc-Olivier Fogiel si c’est la montée en puissance de sa rivale qui avait motivé ce changement et l’arrivée d’une personnalité plus connue du grand public que Thomas Misrachi.

Les batailles s’annoncent serrée à cette heure-ci. Comme on l’a souligné, ce créneau stratégique, puisque selon Marc-Olivier Fogiel le 9h - 12h représente 20% de l’audience de BFMTV

Médiapart a publié ce lundi une enquête sur Instagram où l’on apprend que moins vous portez de vêtements plus vous serez vus.

C’est le paradoxe de la plateforme américaine, propriété de Facebook où il y a interdiction de s’y montrer nu et même interdiction d’y voir une œuvre d’art où serait représenté un sexe ou des seins. Pourtant, l’algorithme d’Instagram comporterait des biais inattendus.

Les journalistes Judith Duportail et Nicolas Kayser-Bril se sont plongés dans les secrets du réseau social. Culture médias a demandé à Judith Duportail de nous expliquer ce qu’ils ont découvert dans le cœur du réacteur d’Instagram.

En France, il y a 20 millions de personnes qui utilisent Instagram. Et même si Facebook et toutes les autres plateformes s’en défendent, ces réseaux sociaux sont bien devenus des médias à part entière. Et qui dit "médias", dit "responsabilités". 

Culture médias a demandé à la journaliste de Médiapart ce que cette enquête révèle du fonctionnement d’Instagram et de son algorithme.

En lisant cette enquête, vous découvrirez encore un autre phénomène, celui du "shadow ban", c’est à dire la radiation de l’ombre. Ou comment des personnes de couleur, des personnes fortes, handicapées ou LGBT peuvent être empêchées de promouvoir leurs posts sur Instagram au seul motif. Qu’ils ne correspondent pas à des critères établis.

Cyril Laccarière recommande donc la lecture de cette enquête sur le site Mediapart.fr.

Le feuilleton de la reprise du quotidien Paris Normandie va enfin trouver un épilogue.

La Normandie devient belge. Le tribunal de commerce de Rouen a décidé de choisir le groupe Rossel pour tenter de relancer le quotidien régional. Son offre de reprise prévoit la suppression de 60 postes sur les 240 que compte Paris Normandie.

Rossel n’est pas un nouveau venu dans la presse française. Le groupe belge possède déjà La Voix du nord, Le courrier Picard ou encore L’union de Reims.

On termine avec une date à cocher dans notre calendrier.

Eurovision annulé, Eurovision reporté mais Eurovision ressuscité ! Les organisateurs du concours de chant européen ont confirmé que la grande finale de l’Eurovision 2021 aurait bien lieu à Rotterdam le samedi 22 mai 2021 donc.

Après l’annulation cette année de cette grande soirée pour cause de coronavirus, l’Eurovision sera bien de retour. Reste à nous trouver un champion. Ici à Culture médias, on croise les doigts pour Tom Leeb.