EXTRAIT : Professeur tué : "Il faut mettre fin au 'pas de vague'", assène Valérie Pécresse

SAISON 2020 - 2021
  • A
  • A
1:23
© Europe 1
Partagez sur :

Invitée dimanche du "Grand rendez-vous Europe 1/Les Echos/Cnews", la présidente de la région Île-de-France Valérie Pécresse a demandé la création d'une "cellule police-justice de signalement" pour les professeurs menacés, à la suite de la mort d'un enseignant en histoire dans les Yvelines vendredi dernier.

Peut-on mieux protéger les enseignants face à la montée des violences ? Alors que la profession est encore sous le choc après la décapitation d'un professeur d'histoire-géographie, vendredi, dans les Yvelines, le gouvernement doit aborder la question lors d'un conseil de défense prévu dimanche. Invitée du Grand rendez-vous Europe 1/Les Echos/Cnews, la présidente de la région Île-de-France Valérie Pécresse a elle plaidé pour la création d'une "cellule police-justice de signalement" pour les enseignants qui seraient menacés.

Les émissions précédentes