"Je suis sûr qu'on a voulu couler Carlos Ghosn" affirme Ricardo Karam

  • A
  • A
8:27
Le tête-à-tête est une chronique de l'émission Europe Matin - 7h-9h
Partagez sur :

Alors que le Liban a reçu une demande d'arrestation d'Interpol pour Carlos Ghosn, le magnat de l'automobile déchu ayant fui le Japon pour Beyrouth, Ricardo Karam était l'invité de Matthieu Belliard. Le président de la Fondation Takreem, ami de Carlos Ghosn, prend la défense de l'ancien patron de Renault-Nissan.