L'horoscope du 15/10/2013

SAISON 2013 - 2014
  • A
  • A
2:07
Partagez sur :

Muriel Siron vous dévoile ce que les astres vous réservent.

Les Poissons : La Lune éclaire votre ciel du jour. Mercure en signe ami vous donne le goût de mieux communiquer.  Jupiter vous chouchoute. Mais qu’attendez-vous pour vous faire remarquer ?

Les Sagittaires : La Lune risque de perturber vos plans. Vénus éclaire votre ciel. Et pourtant, vous serez susceptibles, voire contrariés, (surtout le premier décan). C’est avec vos proches, que l’ambiance risque de se gâter…Restez polis.

Les Béliers : Calmez toujours vos excès, et remises en question brutales, surtout le 2ème décan. La modération restera votre meilleure alliée.

Les Taureaux : Beaucoup mieux lunés qu’hier, vous allez retrouver le sourire. La route est libre, écoutez votre instinct, il sera redoutable.

Les Gémeaux : On se calme ! Non, vous n’aurez pas toujours raison. Non, vous ne ferez pas l’unanimité. Reculez d’un pas, mettez vous sur pause.

Les Cancers : Vous serez chanceux, inspirés, connectés, difficiles à aborder, à convaincre, et  très exigeants. Si vous restiez cool ?

Les Lions : Vous saurez joindre l’utile à l’agréable. Au jeu de l’amour et de la séduction, vous serez souvent les grands gagnants, malgré quelques petites contrariétés.

Les Vierges : Ne vous opposez pas à votre partenaire, que ce soit au travail ou en amour…L’échange restera votre plus belle arme aujourd’hui.

Les Balances : Vous serez amoureuses, (surtout le premier décan). Les autres  seront positives ! Joyeux anniversaire à mes amis : Valérie Darmont et Roland Pérez.

Les Scorpions : Enfin ! Vous allez retrouver une jolie mine. Votre magnétisme remontera à vue d’œil…Exprimez vous, vous serez battants.

Les Capricornes : Vous irez bien, ça se verra. L’esprit grand ouvert, vous serez prêts à réveiller toute la bande zodiacale. Allez-y !

Les Verseaux : Prenez le temps de vivre, de respirer entre vos multiples obligations. Les pauses plaisirs seront tellement appréciables.

DEVISE :

« On ne devient Homme qu’en se surpassant. »

Aristote

Les émissions précédentes