Les pistes du plan de relance de la filière l’automobile

  • A
  • A
1:22
L'édito économique est une chronique de l'émission La matinale d'Europe 1 - Le 6h - 9h30
Partagez sur :

Le gouvernement met la dernière main au plan de soutien à l’automobile qui sera annoncé en début de semaine prochaine. Et cela ne concernera pas seulement les voitures électriques…

Oui vous connaissez le contexte : les ventes se sont écroulées de près de 90% pendant le confinement et les constructeurs ont accumulé des stocks gigantesques d’une valeur de 10 milliards d’euros : 400.000 voitures encombrent les garages des concessionnaires ! On ne sait plus où les mettre. Des stocks qu’il faut absolument écouler sinon la remise en route des usines, cruciale pour l’emploi, ne va faire qu’aggraver le problème. D’où des mesures d’aide qui doivent entrer en vigueur dès le début du mois de juin : si vous voulez acheter une voiture, c’est le moment.

Alors vers quels modèles faut-il aller ?

Electrique, mais pas seulement. Les arbitrages seront rendus ce week-end mais de bonnes sources on nous indique d’abord que sur l’électrique, le bonus pourrait passer de 6000 à 8000 euros. Les aides s‘appliqueront aussi aux hybrides rechargeables, pas seulement aux modèles 100% électriques. Les flottes d’entreprises, très gros marché, seront également aidées. Enfin, et c’est un point crucial pour la filière, les derniers modèles thermiques devraient aussi bénéficier d’aides. En échange, les constructeurs s’engageraient sur la localisation de certaines activités en France. Ce plan d’aide, c’est aussi un plan de soutien à l’emploi : les constructeurs emploient et leurs sous-traitants emploient 400.000 personnes et les distributeurs 200.000… Ca fait du monde !